Présentation de l'ICMUB

L'Institut de Chimie Moléculaire de l'Université de Bourgogne (ICMUB, UMR 6302) est dirigé par le Pr Franck DENAT, assisté par le Pr Pierre LE GENDRE. Il regroupe environ 140 personnes réparties en 4 équipes de recherche :

  • L'équipe EMMD (Électrochimie, Matériaux Moléculaires, et Dispositifs) - Responsable : Pr Marcel BOUVET
    Elle travaille sur les matériaux moléculaires, des molécules aux matériaux et des matériaux aux dispositifs. Les techniques électrochimiques sont exploitées pour la synthèse, l'immobilisation et la détection d'espèces chimiques ou biologiques.

  • L'équipe OMBC3 (OrganoMétallique et Catalyse pour une Chimie Bio- et éco-Compatible) - Responsable : Pr Jean-Cyrille HIERSO
    Elle axe ses recherches sur le design, la caractérisation, la compréhension fondamentale et le développement d'applications innovantes de composés organiques et organométalliques dans les domaines de la chimie de coordination, de la bioorganométallique, et de la catalyse promue par les métaux de transition.

  • L'équipe P2DA (Polyamines, Porphyrines, Développements et Applications) - Responsable : Pr Claude GROS ; Adjoint : Dr Michel MEYER  
    Elle
    concentre ses activités sur la synthèse et la caractérisation physicochimique de ligands et complexes métalliques à base de polyamines et de porphyrines. Ces molécules sont développées dans le but d'être utilisées dans des procédés de reconnaissance ou de séparation moléculaire, de catalyse, de purification d'effluents liquides et gazeux et d'imagerie médicale.

  • L'équipe StereochIM (Stéréochimie et Interactions Moléculaires) - Responsable : Pr Sylvain JUGÉ
    L'équipe StéréochIM s'intéresse à des sujets de chiralité: synthèse stéréosélective, catalyse asymétrique et reconnaissance de molécules chirales, tel que cela est illustré par ses travaux sur les organophosphorés P-chirogéniques, les aminoacides hétérosubstitués et les cages moléculaires chirales.

 

Les chercheurs de l'ICMUB sont quotidiennement épaulés par cinq secrétaires/gestionnaires pour la partie administrative et par une plateforme technologique pour l'analyse chimique (appareils mi-lourds : spectroscopies RMN et RPE, spectrométrie de masse, diffraction des rayons X, spectrophotométrie infrarouge, Raman et UV-visible) et les synthèses chimiques à risques (sous atmosphère toxique, à haute pression).

 

=> Vous pouvez visionner ci-dessous une courte présentation de l'ICMUB.

ICMUB (UMR CNRS 6302) - Université de Bourgogne - Faculté des Sciences Mirande - Dijon (France)